Les élèves de seconde du lycée Kerraoul ont eu la chance de participer au concours « Alkindi », une compétition nationale de cryptographie (science de la protection des messages en s’aidant de secrets ou clés) comportant trois tours et une finale qui se déroulera fin mai à Paris.

Les élèves de seconde du lycée Kerraoul ont eu la chance de participer au concours « Alkindi », une compétition nationale de cryptographie (science de la protection des messages en s’aidant de secrets ou clés) comportant trois tours et une finale qui se déroulera fin mai à Paris.
Pour sa deuxième édition, 47 000 élèves de quatrième, troisième et seconde des établissements de métropole, d’outre-mer et français de l’étranger, ont participé à ce concours, organisé par l’association Animath.
Aujourd’hui, la cryptographie et la sécurité des données font partie des enjeux majeurs de notre société, que ce soit pour protéger les transactions bancaires ou garantir la protection de la vie privée. Tout cela est rendu possible grâce aux mathématiques et à l’informatique.
Si le premier tour consistait en une épreuve sur ordinateur pour découvrir divers aspects de la cryptanalyse, que le deuxième tour proposait plusieurs défis de décryptage sur une période longue, le troisième tour a consisté à décrypter un message chiffré en un temps limité.
Ce concours rentre dans le cadre de la Stratégie mathématiques et du plan École numérique du Ministère de l’Éducation nationale.
Accompagné par leur professeur de mathématiques, Madame LE GALL, l’équipe composée de Pol-Ewen Thomas, Alexis Favrol et Baptiste Kerautret a réussi à se hisser à la 5e place au niveau académique (et 99e au niveau national).
Pour les récompenser de leur performance (suite à des épreuves de déduction et logique), ils sont invités à rencontrer des chercheurs en cryptographie, le mercredi 10 mai après-midi, au Technopôle Brest-Iroise, à Brest.
Nous les félicitons pour leur engagement et pour cette performance.

info document