En hommage aux victimes de l’attentat perpétré à Charlie Hebdo le mercredi 7 janvier, le lycée a procédé à une minute de silence le 8 janvier à midi. Un moment empreint d’une grande émotion.

Le lycée Kerraoul, comme tous les établissements publics, a observé une minute de silence jeudi 8 janvier, à midi, en hommage aux victimes de l’attentat contre le journal « Charlie Hebdo ».

L’ensemble des élèves et des personnels de l’établissement avait été préalablement rassemblé dans la cour, sous les drapeaux en berne et la devise républicaine, pour écouter une courte allocution du Proviseur.

M. Bossard a tenu à rappeler l’importance et la signification particulière de cette devise, et plus largement des valeurs de la République, à l’heure où des assassins fanatiques tentent de les ébranler.

Il a également souligné le rôle essentiel de l’école, de l’éducation, dans la transmission de ces valeurs.

Après la minute de silence, qui fut un moment empreint d’une réelle émotion, M. Bossard a remercié les élèves pour leur grande dignité.

Nous pouvons dire en effet que nous sommes fiers de la réaction unanime des élèves, beaucoup ayant spontanément arboré un badge ou une pancarte « Je suis Charlie », ou brandi un stylo, symbole de la lutte pour la liberté contre la folie meurtrière.

Aujourd’hui, c’est bien à tous les élèves que nous tenons à dire merci, car leur comportement est certainement le meilleur hommage que l’on pouvait rendre aux victimes innocentes de Charlie Hebdo.

Ci-dessous quelques photos prises par Kevin, assistant d’éducation au lycée et également photographe professionnel, que nous remercions pour son travail.

De nombreux élèves ont brandi des stylos durant la minute de silence -  voir en grand cette image
De nombreux élèves ont brandi des stylos durant la minute de silence
M. Bossard a lu un discours centré sur la défense et la transmission, par l'école, des valeurs de la République -  voir en grand cette image
M. Bossard a lu un discours centré sur la défense et la transmission, par l’école, des valeurs de la République
Chacun à sa façon a pris la mesure de la gravité de l'événement -  voir en grand cette image
Chacun à sa façon a pris la mesure de la gravité de l’événement
Un rayon de soleil en cette triste journée a permis de se recueillir dans la cour du lycée -  voir en grand cette image
Un rayon de soleil en cette triste journée a permis de se recueillir dans la cour du lycée
Tous les élèves et les personnels de l'établissement se sont recueillis sous les drapeaux en berne
Tous les élèves et les personnels de l’établissement se sont recueillis sous les drapeaux en berne